Archives & Dossiers du Poitou-Charentes

Inauguration de la Mairie rénovée (Beauvoir sur Niort 1993)

 

La foule des grands jours était au rendez vous samedi dernier à l’occasion de la visite de Ségolène Royal. Le ministre a d’abord visité le Foyer- logement Héloïse Dupont

Visite  ensuite de la SNTB (Société nouvelle de transformation des bois) où deux chômeurs Jacques et Marc Allard ont créé une entreprise d’emballage (bois et carton) qui emploie aujourd’hui six personnes.

Retour au centre bourg où Mme le ministre coupe le ruban et inaugure la mairie où chacun admire les locaux  clairs et fonctionnels. Le maire, Jean Richard, adresse les remerciements du conseil à tous les artisans (architecte et entreprises) et rappelle les aides financières qui ont permis la transformation de l’ensemble en respectant l’architecture de 1904.

Le coût de l’opération s’élève à 2.669.500f. L’Etat intervient pour 168.000f ; le département pour 105.000f ; le ministère de l’intérieur pour 50.000f.

La commune a contracté un emprunt à long terme de 970.000f, un emprunt à court terme TVA  de 420.000f et supporte un autofinancement de 976.500f. Le produit de la location de la salle doit permettre  d’avoir une très faible incidence sur la fiscalité. L’aménagement de la place revient à 257.000f financé par DGE, 87.000f et autofinancé pour 170.000f.

Le conseil général André Nicolas, exposant les efforts du canton pour privilégier l’emploi et la qualité de la vie, précisa que des agriculteurs ont été reçus par le chef de cabinet du ministre pour évoquer leurs réalités.

Ségolène Royal explique que l’inauguration d’une mairie est un « moment fort de la vie d’une commune », elle met en exergue l’action des frères Allard et reprend une de ses idées forces : « Il faut se battre pour surmonter la morosité économique »

Intéressée par sa visite du foyer- logements, elle annonce sa volonté d’agir pour accélérer le processus administratif autorisant la médicalisation de dix lits.

Cette visite s’est terminée par la remise de la médaille du ministère de l’environnement à Jean Richard, insistant sur le fait qu’il «  faut protéger le cadre de vie pour préparer l’avenir ». Elle remet ensuite l’insigne d’officier du Mérite agricole à Jacques Bureau, maire de Belleville ; la médaille d’honneur régionale, départementale et communale, échelon argent à André Chaigne, maire adjoint de Beauvoir, ainsi qu’a Louis Tranquart, conseiller municipal à Thorigny, et la médaille de la jeunesse et des sports, échelon bronze, à Robert Rimbaud, président des « Cyclos de Beauvoir »

 

Article relevé dans la Nouvelle République du 5 février 1993.

 



10/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres