Archives & Dossiers du Poitou-Charentes

La forêt de Chizé presque anéantie (1999)

 

La forêt de Chizé, située au sud de Niort, a de nouveau été victime des foudres de la météo. Déjà secouée par un coup de vent en août dernier, Chizé est, depuis la tempête de la nuit de lundi à mardi, dans une situation que les responsables locaux de l’Office national des forêts, qualifient de « Catastrophique voir apocalyptique ».


La totalité du site a subi les bourrasques de vent, et presque toutes les plantations adultes ont été touchées. Au total, ce sont des centaines de milliers d’arbres, principalement des chênes et des êtres, qui se retrouvent au tapis.

« Seuls les jeunes plants, petits et souples, ont bien résisté. Les arbres plus âgés, parfois vieux d’un siècle, se sont effondrés. C’est une véritable catastrophe naturelle. La forêt ne sera jamais plus comme avant », déplore Daniel Barré, chef de triage à l’ONF.

Le paysage est effectivement fantomatique et il faudra en tout cas de nombreuses années pour que Chizé retrouve l’allure d’une forêt.

La chute des arbres a également causé de gros dégâts au zoorama européen de Chizé, dont les enclos sont presque tous à réparer, voire à reconstruire. Mais les animaux, indemnes, ont pu être récupérés. Par ailleurs, les routes qui passent par la forêt, toutes coupées au petit matin du mardi, ont progressivement été dégagées par les équipes de l’ONF, la sécurité civile et la DDE, qui a dû mobiliser plusieurs bulldozers et tractopelles pour venir à bout des enchevêtrement de troncs qui bouchaient les chaussées.

 

                                                                                                                   Pierre Yves Croix.

 

 

 

Article relevé dans la Nouvelle République du 29 Décembre 1999.

 



11/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres