Archives & Dossiers du Poitou-Charentes

Le bac de Chauvigny (1945)

 

Le bac de Chauvigny installé dés la destruction des ponts sur la Vienne et qui permettait le passage des piétons et civiles, est remplacé par un bac mécanique, pouvant supporter des véhicules d’un poids maximum de 4 tonnes.

Les relations sont donc rétablies dans la limite de cette charge entre Poitiers et Chauvigny et au delà, en direction de Saint-Savin et Le Blanc.

Pour les charges supérieures, les relations sont assurées par le pont de Bonnes.

 

Article relevé dans la nouvelle République du 1er juin 1945.



24/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres