Archives & Dossiers du Poitou-Charentes

Trente-huit Poilus (Deux-Sèvres 1995)

 

La direction départementale de l’Office National des anciens combattants et victimes de guerre, placée sous l’autorité du ministère du même nom, est chargée de veiller sur les intérêts matériels et moraux de tout ceux que les conflits dans lesquels la France a été engagée, à éprouvés. Depuis 1988, la direction deux-sévrienne effectue un recensement trimestriel des anciens combattants du département. A cette époque, ils étaient encore 348 à avoir participé à la première guerre mondiale et résidaient dans 138 communes. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 38 établis dans 29 localités différentes. Ils représentent environ1,3% du nombre de « poilus » survivants puisqu’on estime actuellement qu’ils sont 3.000 sur l’ensemble u territoire français.
Dans les
Deux-Sèvres, le doyen d’entre eux, Alexis Daigneau (105 ans), réside à Genneton. Il sera l’un des treize soldats de la première guerre mondiale, vivant encore dans les Deux-Sèvres à recevoir, samedi, la croix de chevalier de la légion d’honneur.
Quatre l’ont déjà. Certains, directement concernés par une récente loi qui généralise l’attribution de cette distinction aux anciens de 14-18, se sont émus de ne pas figurer sur la liste des récipiendaires. Selon les explications de la préfecture, ces légions d’honneur seront attribuées au gré de plusieurs promotions.
La prochaine devrait être élaborée au tout début de l’année 1996.

 

Article relevé dans la Nouvelle République du 12.Novembre 1995.

 



02/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres